Cure de hernie ombilicale : zoom sur l’opération

par | 22 juin 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Hernie ombilicale

Une hernie ombilicale peut rester longtemps asymptomatique. Il est parfois nécessaire de recourir à une opération pour la traiter, notamment en cas de risque d’étranglement. 

Plusieurs techniques sont possibles.

 

Hernie ombilicale : quand faut-il opérer ?

 

Une hernie ombilicale se caractérise par la saillie d’une partie du contenu de l’abdomen à travers l’ombilic, c’est-à-dire le nombril. Cette saillie prend la forme d’une « boule » qui pointe au niveau de l’orifice musculaire. 

Elle est relativement fréquente chez l’enfant, dans les premières années de vie. Chez l’adulte, elle est plus rare et survient généralement à la suite d’un effort physique violent. 

La hernie ombilicale est souvent indolore et peut ne poser longtemps qu’un problème esthétique. Mais au fil du temps, elle a tendance à grossir et peut devenir de plus en plus gênante au quotidien. Dans le pire des cas, la hernie peut se compliquer :

  • Distension de la peau ;
  • Étranglement de la hernie : le sac se retrouve coincé dans l’orifice musculaire, son contenu, serré, devient très douloureux, et il est impossible de le réinsérer dans l’abdomen. 

Une hernie étranglée est une complication grave, notamment quand un morceau d’intestin est bloqué et qu’il existe un risque d’occlusion. 

Il est donc préférable, devant une hernie qui grossit régulièrement, de consulter rapidement, pour éviter de devoir intervenir en urgence. 

 

Comment se déroule la cure de hernie ombilicale ?

 

Aucun traitement médical de la hernie ombilicale n’est possible. Seule une chirurgie peut remettre le contenu du « sac » à son emplacement normal derrière la paroi abdominale. 

L’intervention est généralement réalisée sous anesthésie générale, en ambulatoire, et a une durée variable, entre vingt minutes et une heure, selon la taille de la hernie. 

Deux techniques sont possibles : 

  • La laparotomie, qui suppose d’ouvrir la paroi abdominale par une incision située au-dessus ou en-dessous du nombril ; 
  • La laparoscopie : par de mini-incisions, une caméra et des instruments de micro-chirurgie sont introduits dans l’abdomen. 

L’intervention consiste à repousser l’élément qui fait saillie vers l’intérieur. La paroi musculaire est suturée, on parle alors de raphie. Lorsque la hernie est de grande taille, le chirurgien peut renforcer la paroi musculaire avec une plaque souple ou un filet qui, avec le temps, va s’intégrer au muscle. 

 

Après l’opération d’une hernie ombilicale, quel suivi post-opératoire ?

 

Après l’intervention, une hospitalisation d’une journée est nécessaire pour surveiller l’évolution. Les douleurs sont généralement modérées. Au bout de vingt-quatre heures, le pansement est retiré. 

Un arrêt de travail est prescrit pour éviter tout effort intempestif dans les suites immédiates. 

Une alimentation normale peut être reprise. En revanche, l’activité physique doit être ralentie. 

Au bout d’une semaine environ, un sérome peut apparaître : c’est une sorte de boule, à ne pas confondre avec la hernie elle-même. Cette réaction est normale et disparaît en quelques semaines. 

La cure de hernie ombilicale par coelioscopie permet une récupération plus rapide. 

Les complications sont rares :

  • Lésion d’un organe voisin ;
  • Hémorragie ;
  • Hématome ;
  • Écoulement par la cicatrice ;
  • Infection, péritonite ;
  • Récidive de la hernie ombilicale. 

Au bout d’un mois, la reprise des activités sportives est possible, les cicatrices s’assouplissent et la prothèse éventuellement posée devient imperceptible.

Dernières actualités du Dr Mougharbel

Face à la maladie de Verneuil, quel est le traitement ?

Face à la maladie de Verneuil, quel est le traitement ?

Maladie de peau qui peut être très invalidante, la maladie de Verneuil touche certaines zones spécifiques du corps. Dans le domaine digestif, elle est à l’origine de suppurations ano-périnéales dont l’origine est parfois difficile à déterminer. Le seul traitement...

Qu’est-ce qu’une sigmoïdectomie pour diverticulose ?

Qu’est-ce qu’une sigmoïdectomie pour diverticulose ?

La diverticulose est une affection fréquente qui ne nécessite pas de traitement chirurgical quand elle n’est pas compliquée. En revanche, toute inflammation doit faire envisager une intervention chirurgicale, qui peut être réalisée selon plusieurs techniques.  ...

Comment se déroule une opération de hernie inguinale ?

Comment se déroule une opération de hernie inguinale ?

La hernie inguinale se forme quand un organe, souvent l’intestin grêle, passe à travers un orifice naturel au-dessus du pli de l’aine. Cette pathologie est généralement bénigne mais une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire, notamment quand il existe un...

Kyste pilonidal : quelles sont les suites après l’opération ?

Kyste pilonidal : quelles sont les suites après l’opération ?

Le kyste pilonidal se forme dans le sillon inter fessier à la suite d’un poil incarné ou d’une accumulation de poils sous le derme. Le traitement chirurgical implique des soins postopératoires soigneux et une longue convalescence.   Quelles sont les modalités de...

Abcès de la marge anale : causes et symptômes

Abcès de la marge anale : causes et symptômes

Un abcès de la marge anale, causé par une infection des glandes anales, se manifeste essentiellement par des douleurs intenses et par un écoulement de pus au niveau de l’anus. Le trajet de l’infection, appelé fistule, est très variable et peut affecter les organes...

Hémorroïdes : quand consulter et comment les traiter ?

Hémorroïdes : quand consulter et comment les traiter ?

Les hémorroïdes sont une pathologie courante dont près d’un adulte sur deux souffre au cours de sa vie, de manière aiguë ou chronique.  La crise hémorroïdaire est le plus souvent bénigne. Mais certains signes doivent cependant inciter à consulter.  Hémorroïdes : quand...