Qu’est-ce qu’une sigmoïdectomie pour diverticulose ?

par | 21 octobre 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Diverticulose

La diverticulose est une affection fréquente qui ne nécessite pas de traitement chirurgical quand elle n’est pas compliquée.

En revanche, toute inflammation doit faire envisager une intervention chirurgicale, qui peut être réalisée selon plusieurs techniques.

 

Diverticulose : quel traitement ?

 

Les diverticules sont des petites hernies qui se forment sur la paroi du côlon. Quand il y en a plusieurs, on parle de diverticulose, affection répandue dont la fréquence augmente avec l’âge.

La diverticulose, qui peut également être provoquée par la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens ou de corticoïdes, peut rester totalement asymptomatique. Mais il peut aussi arriver qu’une inflammation se produise au niveau de ces hernies, souvent en raison de l’accumulation de selles stagnantes qui finissent par former des bouchons. On parle alors de diverticulite sigmoïdienne quand c’est le côlon sigmoïde qui est affecté.

  • Certaines diverticulites, dites non compliquées, ne nécessitent pas de prise en charge chirurgicale. Un traitement associant antalgiques et antibiothérapie suffit à traiter la poussée. L’intervention préventive n’est pas souhaitable car elle peut se compliquer et imposer des réinterventions. La balance bénéfice/risque n’est donc pas favorable à une opération dans ce cas.
  • En revanche, lorsqu’il s’agit d’une diverticulite compliquée, susceptible de conduire à un abcès, une péritonite ou une hémorragie, une opération peut être nécessaire.

Pour poser l’indication chirurgicale, un scanner abdomino-pelvien avec injection de produit de contraste iodé et opacification est réalisé. C’est l’examen de référence pour établir la présence des diverticules et leur inflammation.

La décision opératoire est prise en fonction d’une multitude de critères, parmi lesquels les risques de récidive, les effets du traitement instauré, les risques de complications infectieuses, l’existence ou non d’une fistule ou encore d’un abcès, etc.

 

Comment se déroule une sigmoïdectomie pour diverticulose ?

 

La sigmoïdectomie, aussi appelée résection sigmoïdienne, est une intervention chirurgicale destinée à traiter la diverticulose.

Elle consiste en l’ablation du côlon sigmoïde, dernière partie du côlon avant le rectum. Quand l’intervention n’est pas urgente, c’est-à-dire quand elle est réalisée avant la complication, à titre préventif, elle a lieu à distance de la poussée.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale, selon deux techniques chirurgicales :

  • la laparoscopie ou coelioscopie : le chirurgien pratique de petites incisions par lesquelles il introduit une mini-caméra pour guider son geste et de petits instruments, ainsi qu’une incision un peu plus importante par laquelle il évacuera la partie du côlon malade ;
  • la laparotomie, qui suppose une incision unique avec ouverture.

Selon l’étendue de l’atteinte et l’urgence, deux possibilités s’offrent au chirurgien :

  • la résection anastomose, qui consiste à retirer la portion atteinte du côlon sigmoïde et à suturer pour relier les parties restantes (côlon gauche et rectum) et permettre la continuité digestive ;
  • dans les cas les plus urgents, la résection de Hartmann, qui consiste aussi à retirer le segment atteint, mais sans rétablir la continuité digestive. Il est donc mis en place une colostomie, sorte de poche qui permet l’évacuation des selles. C’est ce qu’on appelle un « anus artificiel », qui sera retiré ultérieurement, lors d’une seconde intervention.

La sigmoïdectomie permet la reprise de la fonction digestive en dépit de l’ablation du côlon sigmoïde. Une hospitalisation de trois à cinq jours est nécessaire. La convalescence est courte.

Dernières actualités du Dr Mougharbel

Face à la maladie de Verneuil, quel est le traitement ?

Face à la maladie de Verneuil, quel est le traitement ?

Maladie de peau qui peut être très invalidante, la maladie de Verneuil touche certaines zones spécifiques du corps. Dans le domaine digestif, elle est à l’origine de suppurations ano-périnéales dont l’origine est parfois difficile à déterminer. Le seul traitement...

Comment se déroule une opération de hernie inguinale ?

Comment se déroule une opération de hernie inguinale ?

La hernie inguinale se forme quand un organe, souvent l’intestin grêle, passe à travers un orifice naturel au-dessus du pli de l’aine. Cette pathologie est généralement bénigne mais une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire, notamment quand il existe un...

Kyste pilonidal : quelles sont les suites après l’opération ?

Kyste pilonidal : quelles sont les suites après l’opération ?

Le kyste pilonidal se forme dans le sillon inter fessier à la suite d’un poil incarné ou d’une accumulation de poils sous le derme. Le traitement chirurgical implique des soins postopératoires soigneux et une longue convalescence.   Quelles sont les modalités de...

Abcès de la marge anale : causes et symptômes

Abcès de la marge anale : causes et symptômes

Un abcès de la marge anale, causé par une infection des glandes anales, se manifeste essentiellement par des douleurs intenses et par un écoulement de pus au niveau de l’anus. Le trajet de l’infection, appelé fistule, est très variable et peut affecter les organes...

Cure de hernie ombilicale : zoom sur l’opération

Cure de hernie ombilicale : zoom sur l’opération

Une hernie ombilicale peut rester longtemps asymptomatique. Il est parfois nécessaire de recourir à une opération pour la traiter, notamment en cas de risque d’étranglement.  Plusieurs techniques sont possibles.   Hernie ombilicale : quand faut-il opérer ?  ...

Hémorroïdes : quand consulter et comment les traiter ?

Hémorroïdes : quand consulter et comment les traiter ?

Les hémorroïdes sont une pathologie courante dont près d’un adulte sur deux souffre au cours de sa vie, de manière aiguë ou chronique.  La crise hémorroïdaire est le plus souvent bénigne. Mais certains signes doivent cependant inciter à consulter.  Hémorroïdes : quand...