Abcès de la marge anale : causes et symptômes

par | 12 juillet 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Abcès de la marge anale

Un abcès de la marge anale, causé par une infection des glandes anales, se manifeste essentiellement par des douleurs intenses et par un écoulement de pus au niveau de l’anus.

Le trajet de l’infection, appelé fistule, est très variable et peut affecter les organes voisins.

Le seul traitement de l’abcès de la marge anale est chirurgical.

 

Qu’est-ce qu’un abcès de la marge anale ?

 

Les glandes anales débouchent dans le canal anal par de petites « cryptes » dans lesquelles des bactéries peuvent proliférer. Il se produit alors une infection qui bouche le canal et provoque un abcès.

Cet abcès s’évacue :

  • vers l’intérieur, dans le canal anal ;
  • vers l’extérieur, sur la marge anale : dans ce cas, le pus s’accumule sous la peau autour de l’anus et forme un abcès douloureux.

On parle de fistule pour désigner le trajet (vers l’intérieur ou l’extérieur) de l’infection dans le canal. Sa profondeur est variable et dans certains cas, elle peut atteindre les organes voisins.

Cette fistule provoque un écoulement purulent, continu ou intermittent, qui a la particularité de ne pas cicatriser.

 

Quelles en sont les causes ?

 

Aucune cause spécifique n’a été mise en évidence pour expliquer la survenue des abcès de la marge anale. Ils touchent les hommes comme les femmes, à des âges divers.

Dans l’immense majorité des cas, l’abcès se produit indépendamment de toute autre pathologie. Parfois, il est la conséquence d’une maladie : tuberculose, maladie de Crohn par exemple.

Contrairement à d’autres pathologies, l’abcès de la marge anale n’est pas influencé par l’hygiène ou par l’alimentation. Aucune mesure hygiéno-diététique particulière ne peut donc constituer un traitement.

 

Abcès de la marge anale : quels sont les symptômes ?

 

Les symptômes sont évocateurs :

  • une douleur importante au niveau de la région anale et jusque dans la fesse : cette douleur est lancinante et pulsatile, c’est-à-dire que le patient ressent des douleurs rythmées par son propre pouls ;
  • des démangeaisons, qu’on appelle aussi prurit ;
  • un gonflement qui provoque la formation d’une boule rouge près de l’anus et empêche le patient de s’asseoir normalement ;
  • parfois de la fièvre ;
  • un écoulement de pus au niveau de l’anus.

Le diagnostic est fait par observation de la région anale, grâce à l’exploration à l’aide d’un anuscope ou encore par un toucher rectal.

En fonction des antécédents des patients, l’abcès peut s’étendre et s’aggraver : un patient diabétique peut par exemple voir l’infection se répandre, jusqu’à provoquer une gangrène. Dans ce cas, une hospitalisation en urgence est indispensable.

Il peut arriver que l’abcès s’évacue spontanément mais les récidives sont quasi systématiques. Le risque est aussi de voir l’abcès devenir chronique et s’aggraver.

La seule manière de traiter définitivement un abcès de la marge anale est de pratiquer une intervention chirurgicale. Cette opération, aux modalités variables selon la nature et l’étendue de l’atteinte, permet de supprimer totalement le trajet de la fistule.

Dernières actualités du Dr Mougharbel

Cure de hernie ombilicale : zoom sur l’opération

Cure de hernie ombilicale : zoom sur l’opération

Une hernie ombilicale peut rester longtemps asymptomatique. Il est parfois nécessaire de recourir à une opération pour la traiter, notamment en cas de risque d’étranglement.  Plusieurs techniques sont possibles.   Hernie ombilicale : quand faut-il opérer ?  ...

Hémorroïdes : quand consulter et comment les traiter ?

Hémorroïdes : quand consulter et comment les traiter ?

Les hémorroïdes sont une pathologie courante dont près d’un adulte sur deux souffre au cours de sa vie, de manière aiguë ou chronique.  La crise hémorroïdaire est le plus souvent bénigne. Mais certains signes doivent cependant inciter à consulter.  Hémorroïdes : quand...